(?)


Argent Public vite dépensé (suite)


C'est avec enthousiasme, que la majorité des élus communautaires de la CCHVC ont validé une enveloppe supplémentaire de 21.000 € par an pour continuer à faire fonctionner les 16 bornes de recharge des voitures électriques de la CCHVC.

 

Saint-Rémy Toujours et Saint-Rémy en Marche, ainsi que l'opposition de Chevreuse ont voté contre !

 

Un vote, sans savoir si l'expérience des fameuses Zoés (entre 500.000 et 600.000 € d'argent public selon les sources pour 300/400 utilisateurs en 24 mois) allait être renouvelée, remodelée ou abandonnée, aucune étude en amont, comme pour le vote des subventions (style projet initial Zoés ou projet "Voie Ferrée") : qui recharge, combien de fois, où, à quel coût ... le vide absolu, votons on verra après car on ne peut pas laisser ces bornes éteintes !

 

Un mode de gouvernance original non ?

 


Déménagements et regroupement des Services Techniques Municipaux au Domaine de Saint-Paul (Bâtiment 20)


 

 

Les nouveaux locaux des Services Techniques de la Ville ont été inaugurés officiellement Vendredi 21 Septembre 2018 au Domaine de Saint-Paul en présence de nombreux Agents et Elus :

 

 

Pôle Services Techniques Municipaux et Aménagement

Delphine Molenat, Directrice

Paulo Goncalves, Responsable Bâtiments

Florent Logez, Responsable Espaces publics et cérémonies

Secrétariat

Béatrice Pagès

Bâtiment B 20 – Domaine de Saint-Paul

Route de Limours

Tél. : 01 30 85 20 21

techniques@ville-st-remy-chevreuse.fr


La Tribune Libre de Saint-Rémy Toujours : " Mais où passe votre argent ? "

 

● 500 000 € pour changer les fauteuils de l’EJR, vieux de 30 ans mais oubliés pendant les mandatures de 2002 à 2014. Un dossier proposé en 2016, bloqué en 2017 par le Maire précédent qui ressort avec une plus-value de 150 000 € en 2018, en raison du choix restreint à un seul prestataire pouvant débuter les travaux cet été, sinon trop tard électoralement ? Un financement participatif “très tendance” permettra peut-être de combler ce différentiel : avec ou sans déduction fiscale ?

250 000 € pour une École de Musique et des bureaux destinés à être détruits lors du nouveau projet Centre-Ville. Quelle association saint-rémoise peut se targuer d’une subvention de 125 000 €/an pendant 2 ans et pourquoi celle-ci ?

250 000 € pour agrandir le Dojo du C3R et améliorer l’accueil du rdc : ce projet a déjà coûté pas loin de 6 M€, pourquoi cet empressement alors que la vraie priorité est de climatiser l’ensemble, option oubliée dans le contrat initial, et que le système de ventilation actuel ne fonctionne pas correctement ! Une revanche politique personnelle ?

70 000 € pour faire un parking de 15 places sur le rond-point de la rue de Versailles alors que tous les aménagements de sécurité validés par le Département ont été mis aux oubliettes : plateau pavé devant l’église, îlot central sur rue de Versailles, barrières de sécurité le long de la piste cyclable de la rue de la République et élargissement du trottoir devant les ateliers municipaux pour casser la vitesse sur cette piste de F1, refonte du dangereux rond-point de Port-Royal réalisé en 2013,

Les recrutements : un Directeur de Cabinet, luxe inhabituel pour une ville de 8 000 habitants et un nouvel agent pour s’occuper de la “Programmation Culturelle 2018/2019” que nous attendons tous avec impatience (pendant 30 ans les élus à la culture s’en occupaient). La commission culture n’ayant toujours pas été convoquée !

 

Billet d’humeur de Saint-Rémy Toujours

Vos élus Jean-Louis Binick, Céline Perrin, Jean-Christophe Houplain et Bernadette Blondel

 

_ _ _ 

Addendum hors Tribune (note de l'auteur) :

 

La moralité de cette énumération indigeste de chiffres ?

 

D'un côté des projets politiques non prioritaires (sauf le parking) pour plus de 1.000.000 € !

De l'autre, on demande aux contribuables surtaxés que nous sommes de financer des fauteuils dans l'urgence ...

 


Les Tweets de la Rentrée en attendant la Tribune Libre dans le Magazine Municipal


 

Suivez @JeanLouisBinick sur Twitter

 

 

L’Opération «Bulldozer» refusée par «La Maire» en 2016 et 2017 enfin réalisée !

 

A noter le magnifique bâtiment tagué qui est conservé pour une «École de Musique» et réhabilité pour la modique somme de 250.000 € minimum : pour être sûrement détruit à terme.

 

 

Dans l’hypothèse d’une destruction (le provisoire peut durer longtemps à @StRemyChevreuse) : il faudra reconstruire un bâtiment ... au total un budget de 250.000 € x 2, x 3, x 4, ... ou sinon au final louer un local pour quelques milliers d’€ par mois ?

 

Les 2 listes d’opposition (représentant plus de 60% des électeurs) ont voté contre ce projet coûteux et inutile : le budget d’une location à 10.000 € par mois pendant 24 mois.

 

A SUIVRE : le coûteux Dojo du C3R et les "très urgents" fauteuils participatifs du C3R !  

 


Les dernières nouvelles de notre commune

Le Projet Elections 2017

Qui sommes-nous?



Argent public vite dépensé



Le prétexte de la Véloscénie à Saint-Rémy lès Chevreuse pour aménager « l’ancienne voie ferrée » jusqu’à Boullay les Troux en super piste cyclable !

Après avoir relié la gare de Saint-Rémy à partir de Boullay-les-Troux via la future magnifique liaison douce à 840.000 € … et après avoir traversé le Centre-Ville, testez le « chemin de La Croix aux Buis » avec ses escaliers impraticables et sa pente de 1ère catégorie …

Là, est la priorité d’aménagement, depuis 2016 on a simplement mis de la signalétique …

 

Allez faire un tour sur :

https://www.veloscenie.com/itineraires/veloscenie-paris-le-mont-saint-michel 

et pour signer la pétition, RDV sur :

https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/contre-defiguration-ancienne-ferree-entre-saint/43100