Caroline Pelicot, 38 ans, 1 enfant, Rhodon

 

Je suis responsable des relations publiques chez un équipementier d’origine suédoise depuis plus de deux ans où je gère la réputation de la filiale française.

 

J’ai la chance de travailler à seulement quelques kilomètres de mon lieu de vie et, en tant que St rémoise depuis maintenant plus de 5 ans, je me considère très privilégiée. J’habite le quartier du Rhodon ; un quartier où mon mari a eu la chance de vivre depuis sa prime jeunesse et où nous avons décidé d’y faire grandir notre fils, aujourd‘hui âgé de 3 ans.

 

Un quartier que j’affectionne particulièrement pour son cadre, son calme et sa convivialité puisqu’il est à proximité des espaces verts tout en étant relativement proche de toutes les commodités. Un quartier où se mêle de plus en plus les jeunes et les moins jeunes et où la moyenne d’âge s’est peu à peu abaissée ces dernières années.

 

J’aime mon quartier, ses riverains et aussi nos commerçants. Pourtant, il faut le dire, notre cœur de ville mériterait bien plus d’attention et de dynamisme.

Si certains chantiers ont été mis en œuvre, il reste beaucoup à faire que ce soit en termes d’attractivité, d’aménagement, d’éducation sans oublier la dimension culturelle ou bien encore l’action sociale.

 

J’ai donc décidé de faire le grand saut et de me mettre au service de notre municipalité en faisant acte de candidature auprès de Jean-Louis Binick pour qui l’intercommunalité, l’aménagement de nos espaces verts ou bien encore le social et le dynamisme culturel de notre commune seront parmi les grands chantiers de son mandat.